Kangourous, une espèce en voie de disparition?

Lingerie, qui a dit qu’il y en avait que pour les femmes?

Il est vrai que la lingerie fait partie de l’univers féminin lorsqu’elle est portée. Pour autant, c’est aussi une affaire d’homme quand il s’agit de la choisir et l’acheter, puisque ce sont les conjoints ou amants qui sont bien souvent à la manoeuvre : une enquête réalisée en 2014 par 1001dessous.com¹ rapportait que plus de 8 femmes sur 10 avaient reçues en cadeau de la lingerie de leur homme, quel que soit son « statut »…

Ça devrait aussi être une affaire d’homme quand il s’agit de la porter. Après avoir choisi chaque détail de sa parenthèse coquine, quel dommage de découvrir ses partenaires, à l’apogée de la soirée, faisant un concours du plus joli kangourou ?
Certes on peut choisir de cacher ce slip que l’on ne saurait voir, ou même de l’enlever – l’arracher – au plus vite. Mais on pourrait aussi y accorder l’importance qu’il mérite et prendre le temps de jouer avec les nerfs de celui qui le porte… Les bijoux de famille n’auraient-ils pas droit à un traitement de faveur?

Ceci dit, quand on voit l’offre généralement diffusée par les médias, on reste sur sa faim.

Il existe pourtant des marques créatives pour homme. Si, si! Je vous vois venir : on imagine les boutiques spécialisées avec du latex, du cuir et des trous partout…

Je vous arrête tout de suite : j’ai commencé avec la marque HOM. Créée à Marseille en 68 (un signe annonciateur de la libération sexuelle de l’homme?) HOM avait révolutionné² le secteur en lançant son iconique modèle H01 dès 1997.

HOM-648x415
Slip HOM

Mais si, rappelez-vous, celui qui a rendu sexy le concept du kangourou : l’ouverture n’est plus verticale, mais horizontale (d’où le nom « Ouverture Horizontale n°1 »). Croyez-en l’expérience : cela est bien plus ergonomique pour libérer l’énergie masculine quand elle se développe. Encore fallait-il y penser ou oser…
Ils ont aussi joué avec les matières soyeuses et les effets de transparence, notamment avec leur collection Temptation. Mais cette offre restait limitée.

Et puis je suis tombé sur le magasin « Les dessous d’Apollon » situé dans la quartier du Marais à Paris (un autre magasin existe à Lyon). Derrière ce nom flatteur, se cache une boutique de 300 m2 où sont exposés des centaines de sous-vêtements et maillots de bain pour messieurs. Il y en a pour tous les goûts. Certes l’ambiance est différente des boutiques de lingerie féminine (ouf!), mais le choix, le conseil et le service sont au rendez-vous.

d415065b8c9b569802fb5f96ff3f6b343a2c716a_5821de30d5eb2

Lancé depuis 2005 par deux associés, Yannick Jahan et Sylvain Perrot, le magasin du marais est un véritable laboratoire des tendances de la lingerie « fine » masculine. Il existe aussi une boutique en ligne Inderwear.

Alors fini les kangourous en coton blanc, messieurs équipez-vous pour vos soirées. Et si dorénavant Madame vous offrait la lingerie ? L’égalité des sexes passe peut-être aussi par là. Qu’en pensez-vous ?

Les dessous d’Apollon

  • Magasin de Paris
    8 Rue de Moussy
    75004 Paris – M° Hôtel de Ville
    01 42 74 06 06
    Ouvert du lundi au samedi : 11h – 20h
    Dimanches et jours fériés : 14h – 20h
  • Magasin de Lyon
    20 rue Constantine
    69001 Lyon – M° Hôtel de Ville
    04 72 00 27 10
    Ouvert du lundi au vendredi : 10h30 – 19h
    Samedi : 10h30 – 19h30

1- Sondage réalisé en 2014 auprès de 948 internautes de 1001dessous.com et rapporté par HuffPost.
2- Caroline Delabroy. C’est le retour du slip blanc: le HO1, histoire d’une icône. 20Minutes.fr ; consulté le 02/08/2018

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s